2017 —

Jama Baňa

— video, 05 min 02 sec

Black screen, we only hear a voice-over giving us an enigmatic story. It’s only after this narrative that images appear ; five different shots that follow each other in the way of video surveillance cameras. Five shots that constitute the set-up of the story emptied of its characters. It’s in this hollow between the narrative and the images that the spectator is able to create his own story.

Écran noir, on entend uniquement une voix off nous livrant un récit énigmatique. C’est seulement à la fin de cette narration qu’apparaissent les images ; cinq plans différents qui s’enchaînent à la manière de vidéos de caméras de surveillance. Cinq plans qui s’avèrent être le décor de l’histoire, vidé de ses personnages.
C’est dans ce creux entre le récit et les images que le
spectateur est à même de se raconter sa propre histoire.