2020 —

La bonne poire prisonnière

— a sculptural proposal to be mentally realised

Here is a detailed description of the “allowed narrative” of the work.

In the room where Barbara Club takes place, a transparent glass bottle is placed on the red floor. This slender shaped bottle stands alongside the left wall, between two overhanging paintings. As with each of the art pieces in the exhibition, La bonne poire prisonnière is at a conventional distance from the other works.
A whole fruit is contained inside this glass bottle. It’s a yellow pear with dots like freckles. Nothing is missing in this fruit, from its yellow-green skin to the stem which finishes its rounded shape. We can also see a transparent fluid deep down inside the bottle. This pear is only half bathing into this liquid, a pear brandy also called eau de vie, water of life in french.
It has been said that if the fruit is not completely submerged in this water of life, it starts to rot and then to die.
A cork separates the temperate air outside the bottle from the air in contact with the pear. This air inside proves to be lethal for the fruit. I wonder how la bonne poire got trapped.

This piece was made especially for the groupshow Sweethearts at Barbara Club.

photo credits — Barbara Club

Voici une description détaillée du "récit autorisé" de l'œuvre.

Dans la pièce du Barbara Club, une bouteille en verre transparent est placée sur le sol rouge. De forme élancée, cette bouteille se trouve le long du mur gauche, entre deux tableaux qui la surplombent. Comme pour chacune des œuvres de l'exposition, La bonne poire prisonnière se trouve à une distance conventionnelle des autres œuvres.
Un fruit entier est contenu dans cette bouteille en verre. C'est une poire jaune avec des points comme des tâches de rousseur. Rien ne manque à ce fruit, de sa peau jaune-verte à la tige qui termine sa forme arrondie. On distingue aussi un liquide transparent au fond de la bouteille. En effet, cette poire ne baigne qu'à moitié dans son eau-de-vie.
On dit que si le fruit n'est pas complètement submergé dans cette liqueur, il commence à pourrir puis à mourir.
Un bouchon en liège sépare l'air tempéré à l'extérieur de la bouteille de celui qui est en contact avec la poire. Cet air intérieur s'avère être mortel pour le fruit. Je me demande comment la bonne poire s'est retrouvée piégée.

Cette pièce à été réalisée dans le cadre de l’exposition collective Sweethearts au Barbara Club.